Forum des prothésistes dentaires belges

lieu d’échanges et de discussions des prothésistes dentaires sur tout sujet technique
 
AccueilCalendrierFAQS'enregistrerRechercherMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 détails de la fabrication d'un complet supérieur

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
tutti-frutti



Nombre de messages : 1837
Date d'inscription : 15/09/2006

MessageSujet: Re: détails de la fabrication d'un complet supérieur   Jeu 29 Nov - 8:40

Marc Draps a écrit:
Je crois que tu te trompes, Robert...
Il ne devait pas s'agir du système Ivocap. Mais d'un autre appareil d'injection. J'ai le même au labo... Un vieux truc orange... Qui a aussi fini pour faire des boxings ou des bourrelets de cire. C'est un appareil créé par un belge. je vais voir demain, sous la poussière, la marque de l'appareil. Et oui! Ce labo est un véritable cafarnaum... Avec le système d'Ivocap, je vois mal comment on pourrait faire des profilés en cire.
En ce qui concerne le silicone adapté pour l'Ivocap, c'est du Flexistone Plus ( Pour Marc F. )
Marc D.
Je me trompe sans doute mais il me semble pourtant que c'était d'Ivoclar ? Je me souviens d'une colonne bien massive de couleur verdâtre avec des cuvettes adaptées ? Il était aussi sujet de résine incassable... ??? En tout cas ça à du être un vrai fiasco pour finir à la casse et non sous la poussière comme chez toi ???

Si tu crois aux miracles... comme moi !

Capharnaüm
C'est dans le Nouveau Testament que l'on trouve trace de Capharnaüm pour la première fois. Cette ville est abondamment citée dans les récits de l'Évangile où elle est désignée comme le lieu où vécut Jésus de Nazareth durant une grande partie de sa vie publique en Galilée. C'est notamment là qu'il aurait guéri de nombreux malades et qu'il exorcisa plusieurs personnes possédées par des démons. Lorsqu'il y guérit un paralytique, la foule se presse tant que pour faire passer le paralytique, on dut faire percer un trou.
Les apôtres Simon (appelé Pierre) et son frère André, Jacques de Zébédée et son frère Jean, vécurent dans cette ville. Matthieu y était percepteur d'impôts.

J'aime bien le Mattieu, il avait de la morale ce gars là...

Amitiés

Robert
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
marc fery



Nombre de messages : 1005
Age : 53
Localisation : Esneux (LIEGE)
Date d'inscription : 11/02/2006

MessageSujet: Re: détails de la fabrication d'un complet supérieur   Jeu 29 Nov - 12:16

Injection Ivoclar Ivocap (ceci n’est pas pour faire de la pub bien entendu)

Le moins :
Un peu plus de consommation de plâtre que pour une mise en moufle classique (les moufles sont plus grands)
Les plus :
Pas de manipulation de résine (produit pré dosé en capsule)
Pas de gaspillage
Pas de sur occlusion (on ferme le moufle avant d’y mettre la résine)
15’ d’injection avant cuisson puis, 35’ de cuisson dans l’eau bouillante
40’ de refroidissement directe dans l’eau froide dont 20’ en gardant la pression
Soit 1H30 pour démoufler une résine très résistante avec très peu de monomère résiduel

_________________
Amis surfeurs et vos souris... Salut,
Marc
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ferylabor.be/
marc fery



Nombre de messages : 1005
Age : 53
Localisation : Esneux (LIEGE)
Date d'inscription : 11/02/2006

MessageSujet: Re: détails de la fabrication d'un complet supérieur   Jeu 29 Nov - 18:01

Marc, on ne polymériserait pas bientôt ce petit complet supérieur ??
Il n’attend que ça, le patient aussi et nous aussi !!
Que se passe t-il Question

_________________
Amis surfeurs et vos souris... Salut,
Marc
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ferylabor.be/
tutti-frutti



Nombre de messages : 1837
Date d'inscription : 15/09/2006

MessageSujet: Re: détails de la fabrication d'un complet supérieur   Jeu 29 Nov - 18:21

T'as pas peur que c'est pas un peu comme les machines à café Senséautre qui te font des capsules de café à 30€ le kilo ??? Finalement ce genre de café que je bois chez les copains n'est pas très bon, tu gagnes pas de temps et la machine retourne tout le temps pour réparation... et ils viennent boire chez toi en attendant ?





Édité par modo ce 28/11/07 : suppression du doublon !!

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tutti-frutti



Nombre de messages : 1837
Date d'inscription : 15/09/2006

MessageSujet: Re: détails de la fabrication d'un complet supérieur   Jeu 29 Nov - 18:25

marc fery a écrit:
Marc, on ne polymériserait pas bientôt ce petit complet supérieur ??
Il n’attend que ça, le patient aussi et nous aussi !!
Que se passe t-il Question

Oui oui on s'impatiente !
Tu vois ce que c'est les machines sous pressions, toujours des pannes.
Rien de tel qu'une bonne vielle marmite !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
marc fery



Nombre de messages : 1005
Age : 53
Localisation : Esneux (LIEGE)
Date d'inscription : 11/02/2006

MessageSujet: Re: détails de la fabrication d'un complet supérieur   Jeu 29 Nov - 18:49

L’appareillage que tu vois sur la photo (+ le cap vibrator qui n’apparaît pas) a plus de 20 ans !!
Jamais eut de panne.
J’ai changé une fois les rondelles (genre de ressort) des brides.
Investissement rentabilisé celui là, tu peux me croire )))
En générale, on arrive à cuire deux prothèses avec une capsule qui coûte 4 euros.

_________________
Amis surfeurs et vos souris... Salut,
Marc
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ferylabor.be/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: détails de la fabrication d'un complet supérieur   Jeu 29 Nov - 18:54

Pour Robert..
Il doit s'agir de l'Exactomat de Claes. Fabriqué à Hasselt.
Voici la photo:



Si cela intéresse quelqu'un, il peut venir le chercher..
Marc D.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: détails de la fabrication d'un complet supérieur   Jeu 29 Nov - 19:22

comment voulez-vous que je continue le détail de la fabrication si vous ajoutez une collection de post??
Vais d'abord répondre à vos questions et ensuite continuer le détail....
Marc D.
Revenir en haut Aller en bas
marc fery



Nombre de messages : 1005
Age : 53
Localisation : Esneux (LIEGE)
Date d'inscription : 11/02/2006

MessageSujet: Re: détails de la fabrication d'un complet supérieur   Jeu 29 Nov - 20:09

Ok, on se tait, on t’écoute.
Mais, tu sais, tu interviens quand tu veux ici, même pas besoin de lever le doigt et on ne se coupe pas la parole !
Nos hommes politiques devraient régler les (leurs) problèmes grâce à la vraie diplomatie d’un forum web….hihi haha chiwawa. De plus, on peut facilement revenir en arrière pour revoir qui a dit quoi…..à méditer n’est ce pas ?

_________________
Amis surfeurs et vos souris... Salut,
Marc
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ferylabor.be/
marc fery



Nombre de messages : 1005
Age : 53
Localisation : Esneux (LIEGE)
Date d'inscription : 11/02/2006

MessageSujet: Re: détails de la fabrication d'un complet supérieur   Jeu 29 Nov - 20:21

Robert Nyst a écrit:
T'as pas peur que c'est pas un peu comme les machines à café Senséautre qui te font des capsules de café à 30€ le kilo ??? Finalement ce genre de café que je bois chez les copains n'est pas très bon, tu gagnes pas de temps et la machine retourne tout le temps pour réparation... et ils viennent boire chez toi en attendant ?

Oui, mais là tu parles de la machine qui fait non seulement le café, mais en plus qui te dit où tu te trouves, où le café a été cueilli, et grâce auquel tu peux inviter tes amis à le boire via fax gsm ou …….bon j’arrête là….je délire…. Scuse ! (all in one ?? tien tien..(
L’injection ivocap ne sait faire que de l’injection .point

dsl Marc, j'avais dit que je la fermais

_________________
Amis surfeurs et vos souris... Salut,
Marc
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ferylabor.be/
Anelli Jonathan



Nombre de messages : 270
Age : 28
Localisation : Wandre (Liège)
Date d'inscription : 10/11/2006

MessageSujet: Re: détails de la fabrication d'un complet supérieur   Sam 1 Déc - 15:22

Arrow pendant 1 ans et demi nous avons utilisé le systeme palajet de chez heraeus kulzer pour l'injection. Une machine très simple par injection verticale du bas vers le haut je ne sait plus pour quelles raisons vous pourrez peut être me le rappeler!!!

scratch Cependant je ne comprend pas car depuis un certain temps nous revenons à la mise en moufle traditionnel avec les risques que comprenne le bourrage et nous délaissons ce procédé qui jusqu'à présent ne nous a pas encore fait faux bon. Il n'y a pas encore eu le moindre défaut dans les prothèse, pas de surocclusion ou quoi que soit d'autres.
Serait ce par question de facilité ou de vitesse d'exécution. Je ne vois pas bien pourquoi car les deux techniques prennent presque le même temps si pas moins par injection.

on ne va se mettre la pression pour autant... Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://anellijonathan.wifeo.com
Anelli Jonathan



Nombre de messages : 270
Age : 28
Localisation : Wandre (Liège)
Date d'inscription : 10/11/2006

MessageSujet: Re: détails de la fabrication d'un complet supérieur   Sam 1 Déc - 15:27

Marc Draps a écrit:
Pour Robert..
Il doit s'agir de l'Exactomat de Claes. Fabriqué à Hasselt.
Voici la photo:



Si cela intéresse quelqu'un, il peut venir le chercher..
Marc D.

mais elle à l'air énorme cette machine Laughing je suppose également que les moufles utilisé avec cette injection doivent etre proportionnel... il n'y avait pas trop de gaspillage de platre?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://anellijonathan.wifeo.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: détails de la fabrication d'un complet supérieur   Dim 2 Déc - 21:46

Bonsoir!
Je joint dès que possible une photo près de l'appareil avec un modèle en plâtre pour que vous pouviez voir la proportion du moufle. Mais à mon avis, cela ne fait pas une grosse différence avec un moufle conventionnel...
Mais cela demande beaucoup de manutention. déjà qu'il faut boulonner le moufle avec 4 boulons...
Marc D.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: détails de la fabrication d'un complet supérieur   Dim 2 Déc - 23:17

Pourquoi plus d'injection??
De un, parce que j'ai remarqué au moment du démouflage, qu'il y avait un espace entre le modèle en plâtre et la prothèse. Et de deux, j'ai aussi remarqué de la surocclusion lors de la vérification sur articulateur. Et de plus, le prix... Comme toujours, dès que nous faisons un petit extra, et que nous demandons un prix un peu plus élevé car l'Ivocap demande un peu plus de travail, les dentistes sonnent l'alarme!!
J'ai acheté un boîte entière de capsules Ivocap, et je reste encore avec la moitié qui sont invendables car périmés!!
Si on me le demande, je ferai encore une prothèse Ivocap. Mais j'achètrerai les capsules une à une...
Capharnaüm.... Et bien??? Voilà qui a éclairé ma lanterne encore une fois!! Rien à voir avec ce qu'il se passe au labo... Bon!! Disons plutôt un marché aux puces, alors...
Marc F. a dit:" Une résine très résistante avec très peu de monomère résiduel". Monomère résiduel, d'accord! Mais très résistante??? pour moi, c'est comme les autres résine! Je pars du principe ou tout ce qui est dur, est cassant!! J'ai eu moins de casse avec une résine ( Comme celle que j'utilise actuellement, la "Probase"), que l'Ivocap. De plus, quand il faut faire un rebasage ou une réparation sur l'Ivocap... Bonjour l'adhèrence avec l'autre résine....
Pour Jonathan...
J'ai eu l'appareil de Kulzer en essai. Super!! Facile d'emploi et tout et tout!
Mais au bout de 2 mois, les dents se décollaient!! Malgré que j'utilisais les produits pour donner un bon contact "dent-résine".
J'en suis, donc, revenu au bon système d'antant...
Marc D.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: détails de la fabrication d'un complet supérieur   Dim 2 Déc - 23:30

Aller! Une petite photo pour vous chatouiller les doigts!!
Mise en moufle, première partie.... 5 minutes..

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: détails de la fabrication d'un complet supérieur   Dim 2 Déc - 23:36

Plus 3 minutes pour la contre-partie...
Ebouillantage + Séparant.... 7 Minutes...

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: détails de la fabrication d'un complet supérieur   Dim 2 Déc - 23:43

Dépolissage des dents, bourage, et cuisson de la résine ....1h25.
Refroidissement 15 minutes, dans l'eau froide...
Sorti de moufle 3 minutes... Voilà ce que cela donne..

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: détails de la fabrication d'un complet supérieur   Dim 2 Déc - 23:46

Suite au prochain épisode....
C'est la fin du mois, je dois faire mes factures....
Marc D.
Revenir en haut Aller en bas
marc fery



Nombre de messages : 1005
Age : 53
Localisation : Esneux (LIEGE)
Date d'inscription : 11/02/2006

MessageSujet: Re: détails de la fabrication d'un complet supérieur   Lun 3 Déc - 7:53

bonjour Marc et merci pour cette suite,

Ta deuxième remarque (surocclusion) est, à mon avis, liée à la première ( ?). Comme je n’ai jamais remarqué ta première, je n’ai pas ta deuxième. Un meulage d’occlusion après polymérisation est toujours nécessaire et ce avec n’importe quelle technique.

  • L’investissement pour l’ivocap est plus élevé que la plupart des autres systèmes.
  • Coût résine : 2 euros par prothèse en moyenne (les autres sys, je sais pas ??).

Bon, un peu plus de travail, les canaux, le meulage,….
je ne pense pas avoir eu plus de casse que les autres, je n’ai pas de statistique, en tout cas : rare. Jamais eu de dents décollées, liaison avec les squelettiques exceptionnelle (par rapport à ce que je vois parfois lorsque je fais des adjonction réparation ou rebasage sur des prothèse autrement polymérisée (pince nez à prévoir). Mes rebasages sont injectés aussi (sauf certains cas jocolor ) , réparation, adj : probase cold.

démouflée ce matin: Pas de bavures!

Comme disait un certain gorille :
Citation :
Enfin bon la meilleure technique est celle qu'on maîtrise bien, et faite comme vous le sentez l'important c'est de bien le sentir !!

_________________
Amis surfeurs et vos souris... Salut,
Marc
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ferylabor.be/
tutti-frutti



Nombre de messages : 1837
Date d'inscription : 15/09/2006

MessageSujet: Re: détails de la fabrication d'un complet supérieur   Lun 3 Déc - 8:15

Marc Draps a écrit:
Pourquoi plus d'injection??
De un, parce que j'ai remarqué au moment du démouflage, qu'il y avait un espace entre le modèle en plâtre et la prothèse. Et de deux, j'ai aussi remarqué de la surocclusion lors de la vérification sur articulateur. Et de plus, le prix... Comme toujours, dès que nous faisons un petit extra, et que nous demandons un prix un peu plus élevé car l'Ivocap demande un peu plus de travail, les dentistes sonnent l'alarme!!
J'ai acheté un boîte entière de capsules Ivocap, et je reste encore avec la moitié qui sont invendables car périmés!!
Si on me le demande, je ferai encore une prothèse Ivocap. Mais j'achètrerai les capsules une à une...
Capharnaüm.... Et bien??? Voilà qui a éclairé ma lanterne encore une fois!! Rien à voir avec ce qu'il se passe au labo... Bon!! Disons plutôt un marché aux puces, alors...
Marc F. a dit:" Une résine très résistante avec très peu de monomère résiduel". Monomère résiduel, d'accord! Mais très résistante??? pour moi, c'est comme les autres résine! Je pars du principe ou tout ce qui est dur, est cassant!! J'ai eu moins de casse avec une résine ( Comme celle que j'utilise actuellement, la "Probase"), que l'Ivocap. De plus, quand il faut faire un rebasage ou une réparation sur l'Ivocap... Bonjour l'adhèrence avec l'autre résine....
Pour Jonathan...
J'ai eu l'appareil de Kulzer en essai. Super!! Facile d'emploi et tout et tout!
Mais au bout de 2 mois, les dents se décollaient!! Malgré que j'utilisais les produits pour donner un bon contact "dent-résine".
J'en suis, donc, revenu au bon système d'antant...
Marc D.


En gros (façon de parler) tu confirmes ce qu'un collègue qui utillise les mêmse cuvettes que toi me dit depuis des années et les souvenirs que j'ai du tout à la déchetterie de mon gros (sorry) labo... tout en cuvettes et bourrages classiques...
Désolé Marc (fery).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tutti-frutti



Nombre de messages : 1837
Date d'inscription : 15/09/2006

MessageSujet: Re: détails de la fabrication d'un complet supérieur   Lun 3 Déc - 8:17

Marc Draps a écrit:
Aller! Une petite photo pour vous chatouiller les doigts!!
Mise en moufle, première partie.... 5 minutes..


Moi je veux bien tout vos deux, trois, six minutes mais est-ce que vous comptez le nettoyage ??? pas si lol! que çà ??? Et pas vos femmes hein ! ! !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tutti-frutti



Nombre de messages : 1837
Date d'inscription : 15/09/2006

MessageSujet: Re: détails de la fabrication d'un complet supérieur   Lun 3 Déc - 8:19

Marc Draps a écrit:
Dépolissage des dents, bourage, et cuisson de la résine ....1h25.
Refroidissement 15 minutes, dans l'eau froide...
Sorti de moufle 3 minutes... Voilà ce que cela donne..


3 minutes ! Même si il y a des parties retentives ? Et pour les digues d'un partiel tu comptes combien de minutes en moyenne ???
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
marc fery



Nombre de messages : 1005
Age : 53
Localisation : Esneux (LIEGE)
Date d'inscription : 11/02/2006

MessageSujet: Re: détails de la fabrication d'un complet supérieur   Lun 3 Déc - 8:27

Pousses pas le bouchon trop loin tu veux !!
Moi, je n’ai pas de soucis avec ma rentabilité quand je suis au travail et je suis sûre que Marc et toi non plus.
Par contre, le temps qu’on passe à lire et à écrire, photographier..., sur ce forum pfffffffffffff:lol!:

_________________
Amis surfeurs et vos souris... Salut,
Marc
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ferylabor.be/
tutti-frutti



Nombre de messages : 1837
Date d'inscription : 15/09/2006

MessageSujet: Re: détails de la fabrication d'un complet supérieur   Lun 3 Déc - 9:24

marc fery a écrit:
Pousses pas le bouchon trop loin tu veux !!
Moi, je n’ai pas de soucis avec ma rentabilité quand je suis au travail et je suis sûre que Marc et toi non plus.
Par contre, le temps qu’on passe à lire et à écrire, photographier..., sur ce forum pfffffffffffff:lol!:
Je ne pousse pas le bouchon je le tire dans sa totalité lol!

J'attends le petit rapport sympa de Marc Draps pour me faire un avis sur la rentabilité. Ca fait trop longtemps que j'ai encore fais de l'amovible ! je sais que cela se vend en moyenne 180€ttc flower

Le temps que je passe à lire, à écrire etc. c'est tout modeste cadeau pour les autres après 40ans de boulot silencieusement sur ma cheville à... Smile bref !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: détails de la fabrication d'un complet supérieur   Sam 8 Déc - 21:44

Et voilà enfin la finale...





Finition de la pothèse, 20 minutes - Polissage, 15 minutes
Voilà cette prothèse terminée. Je n'ai, hélas, pas de photo de la prothèse en bouche.
Robert, je suis bien incapable de calculer la rentabilité d'un tel travail, car il fait partie de quelques minutes par jour entre d'autres travaux. Mais, si je ne devais faire qu'une seule prothèse comme celle ci par jour, pour moi, c'est rentable...
Pour les digues d'un partiel, faut compter le même temps qu'une prothèse complète... Tu n'as pas le choix, le plâtre prend aussi vite...
Pour ta gouverne, jeudi, j'ai commencé un complet supérieur et partiel inférieur 11 dents. J'ai coulé les empreintes définitives à 14h30. Le montage était prêt à emballer à 17h30. Entre temps, j'ai coulé 10 autres empreintes, Trouvé des dents pour deux ajoutes et les monter avec clefs et les finir....
Marc D.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: détails de la fabrication d'un complet supérieur   Aujourd'hui à 22:02

Revenir en haut Aller en bas
 
détails de la fabrication d'un complet supérieur
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Les Gloires de Marie (complet)
» CUIR pour la fabrication de matériel pour la reconstitution
» Fabrication de purin, décoction, etc. pour le jardin
» Fabrication du Pain (1737-1813)
» Quelques détails sur Malachi Martin

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des prothésistes dentaires belges :: Salon technique :: Prothèse amovible-
Sauter vers: