Forum des prothésistes dentaires belges

lieu d’échanges et de discussions des prothésistes dentaires sur tout sujet technique
 
AccueilCalendrierFAQS'enregistrerRechercherMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 détails de la fabrication d'un complet supérieur

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: détails de la fabrication d'un complet supérieur   Dim 25 Nov - 23:49

Je fais juste un test pour voir si je peux via ce forum, faire le détail de la fabrication d'un complet supérieur...


Modèle primaire.. Plâtre blanc. Tracé pour PEI
Coulée et taille du modèle, environ 6 minutes.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: détails de la fabrication d'un complet supérieur   Lun 26 Nov - 0:04

Confection du PEI...


30 minutes... Il est beau mon PEI, non?? Normalement, pour un complet, je fais une maquette " Schreinemaker" La prise d'empreinte et d'occlusion se fait en une scéance...
Marc D.
Revenir en haut Aller en bas
marc fery



Nombre de messages : 1005
Age : 53
Localisation : Esneux (LIEGE)
Date d'inscription : 11/02/2006

MessageSujet: Re: détails de la fabrication d'un complet supérieur   Lun 26 Nov - 11:08

On dirait ET mais à cette heure tardive, tu as fait pour un mieux.
lol!
Sans blagues, voilà un beau sujet, continue, j’attends la suite.
Merci.

_________________
Amis surfeurs et vos souris... Salut,
Marc
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ferylabor.be/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: détails de la fabrication d'un complet supérieur   Lun 26 Nov - 12:44

Merci pour le compliment, Marc.
J'ai remarqué que je m'était déjà gourré avec la première photo! Il s'agit là de l'empreinte définitive avec le tracé pour la cire d'occlusion. tous mes modèles définitifs sont coulés en plâtre rose extra-dur. Le plâtre est mélangé sous vide. Durée : 6 minutes avec taille.
En ce qui concerne le trajet et le temps pour déposer et reprendre le travail, il faut compter 24 kilomètres aller-retour et 30 minutes de trajet aller-retour et ce à chaque étapes du travail. Biensur, je dépose et reprend en même temps plusieurs travaux.
La suite pour bientôt...
Marc D.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: détails de la fabrication d'un complet supérieur   Mar 27 Nov - 12:12

Poursuivons.... La cire d'occlusion. 20 minutes

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: détails de la fabrication d'un complet supérieur   Mar 27 Nov - 12:20

Ou maquette ' Schreinemakers ". Prise d'empreinte et d'occlusion en une seule scéance. Cette technique permet également une empreinte très précise des bords gingivaux. Ce qui n'est pas toujours le cas avec un PEI normal. Le manche du Pei empêche de faire les mouvements de la bouche..

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: détails de la fabrication d'un complet supérieur   Mar 27 Nov - 12:24

Mise en articulateur sur Galetti. 1 Minutes

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: détails de la fabrication d'un complet supérieur   Mar 27 Nov - 12:28

L'occlusion sans la cire

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: détails de la fabrication d'un complet supérieur   Mar 27 Nov - 12:30

Prêt pour le montage... La cire de montage 10 minutes..

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: détails de la fabrication d'un complet supérieur   Mar 27 Nov - 12:37

Montage et cirage terminés... 45 Minutes. Départ pour l'essayage..





Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: détails de la fabrication d'un complet supérieur   Mar 27 Nov - 12:43

Retour de l'essai. Bon pour le service. Amélioration de la finition de la cire, collage de l'essai sur le modèle et recouvrement des dents avec de l'Optosil liquide. 20 Minutes



A suivre...
Marc D.
Revenir en haut Aller en bas
tutti-frutti



Nombre de messages : 1837
Date d'inscription : 15/09/2006

MessageSujet: Re: détails de la fabrication d'un complet supérieur   Mar 27 Nov - 12:54

marc fery a écrit:
On dirait ET mais à cette heure tardive, tu as fait pour un mieux.
lol!
Sans blagues, voilà un beau sujet, continue, j’attends la suite.
Merci.

Tu vois les photos ???
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tutti-frutti



Nombre de messages : 1837
Date d'inscription : 15/09/2006

MessageSujet: Re: détails de la fabrication d'un complet supérieur   Mar 27 Nov - 14:04

Robert Nyst a écrit:
marc fery a écrit:
On dirait ET mais à cette heure tardive, tu as fait pour un mieux.
lol!
Sans blagues, voilà un beau sujet, continue, j’attends la suite.
Merci.

Tu vois les photos ???

ça y est je les ai ! ! !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
marc fery



Nombre de messages : 1005
Age : 53
Localisation : Esneux (LIEGE)
Date d'inscription : 11/02/2006

MessageSujet: Re: détails de la fabrication d'un complet supérieur   Mar 27 Nov - 16:45

Très belles photos que voilà !!!

Je n’ai jamais osé tester le recouvrement des dents avec de l'Optosil liquide (ou autres produits). Mais, maintenant que je vois un expert utiliser cette technique, je serais tenté de m’y mettre aussi.
Pourrais-tu nous en dire plus à ce sujet :


  • Réels avantages ??
  • Risques et pièges à éviter ??
  • Produit à éviter ???
  • Etc…

PS alien :je pense que tu as prouvé tes capacités à mettre en ligne ce compte rendu. Tu peux donc renommer le titre du sujet en : ‘détail de la fabrication d'un complet’ par ex.

_________________
Amis surfeurs et vos souris... Salut,
Marc
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ferylabor.be/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: détails de la fabrication d'un complet supérieur   Mar 27 Nov - 21:17

Réels avantages:
Les collets des dents restent bien nets selon la sculpture. Donc, résidus de plâtre entre les dents = inexistants. Juste quelques petites bulles à faire " sauter " avec une pointe bien éffilée.

Risques et pièges à éviter:

Ne pas attendre trop longtemps pour saupoudrer le sable, car dès que l'Optosil commence à prendre, le sable n'adhère plus au silicone. Et au moment de lisser le plâtre, lors de la première partie de la mise en moufle, on verra le sable s'en aller vers d'autres horizons. Donc, plus de rétention pour la contre-partie de la mise en moufle. Si on passe le moufle au Plyno, les dents et l'optosil vont aller faire un tour et vous à la pêche... En résumé, lorsque on emploie ce produit au début, ne pas mettre trop de gouttes de durcisseur. Juste une goutte en moins que sur la notice. Vous aurez, alors, suffisament de temps pour le sable;

Produit à éviter:

L'Ivocap... Trop de pression. Mais il existe un autre produit pour ce genre de mise en moufle. Sinon, toutes les résines conviennent à ce produit..
Revenir en haut Aller en bas
tutti-frutti



Nombre de messages : 1837
Date d'inscription : 15/09/2006

MessageSujet: Re: détails de la fabrication d'un complet supérieur   Mar 27 Nov - 21:29

marc fery a écrit:
Très belles photos que voilà !!!

Je n’ai jamais osé tester le recouvrement des dents avec de l'Optosil liquide (ou autres produits). Mais, maintenant que je vois un expert utiliser cette technique, je serais tenté de m’y mettre aussi.
Pourrais-tu nous en dire plus à ce sujet :


  • Réels avantages ??
  • Risques et pièges à éviter ??
  • Produit à éviter ???
  • Etc…

PS alien :je pense que tu as prouvé tes capacités à mettre en ligne ce compte rendu. Tu peux donc renommer le titre du sujet en : ‘détail de la fabrication d'un complet’ par ex.


Dans le temps j'utilisais Vitafol et c'était super... je vous parle de 1970 !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
marc fery



Nombre de messages : 1005
Age : 53
Localisation : Esneux (LIEGE)
Date d'inscription : 11/02/2006

MessageSujet: Re: détails de la fabrication d'un complet supérieur   Mer 28 Nov - 7:45

Je pense néanmoins qu’un bon modelage, un nettoyage des dents à la benzine avant une mise en moufle soignée et une bonne isolation suffisent pour avoir les collets correctes.
Malgré tout ça, il est vrai que parfois, on n’est pas à l’abri de surprises !!
Mais, ne prend t’on pas certains risques de voir les dents se balader lors de l’ébouillantage ou pire se déplacer lors de l’injection (j’utilise le système IVOCAP) ? (il existe un produit mit au point pour l'ivocap, je n'ai jamais testé).

_________________
Amis surfeurs et vos souris... Salut,
Marc
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ferylabor.be/
tutti-frutti



Nombre de messages : 1837
Date d'inscription : 15/09/2006

MessageSujet: Re: détails de la fabrication d'un complet supérieur   Mer 28 Nov - 8:06

marc fery a écrit:
Je pense néanmoins qu’un bon modelage, un nettoyage des dents à la benzine avant une mise en moufle soignée et une bonne isolation suffisent pour avoir les collets correctes.
Malgré tout ça, il est vrai que parfois, on n’est pas à l’abri de surprises !!
Mais, ne prend t’on pas certains risques de voir les dents se balader lors de l’ébouillantage ou pire se déplacer lors de l’injection (j’utilise le système IVOCAP) ? (il existe un produit mit au point pour l'ivocap, je n'ai jamais testé).

A l'époque (ça fait Papy) dans des caves inondées du bas de Molenbeek on me demandait parfois jusqu'à +/-10 complets haut et bas par semaine... alors j'allais au plus rapide et Vitafol ça allait (jamais perdu de dents)... surtout que je devais me taper les modèles stent pour les couronnes et bridges bouterolés... je suis vite parti voir ailleurs sur d'autres galères... ha ha !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: détails de la fabrication d'un complet supérieur   Mer 28 Nov - 12:23

Jusqu'à présent, je n'ai jamais eu de problème. Oui, d'accord, de temps en temps une dent qui s'envole lorsque je passe le moufle au Plyno. Mais Saint-Antoine m'a toujours aidé à la retrouver! L'Optosil n'est pas adapté pour l'Ivocap comme je l'ai dis précédemment. J'ai essayé le produit conçu pour l'Ivocap et cela donne de bons résultat aussi. Je n'ai jamais eu de dents qui ont voyagés lors de l'injection... Il ne faut pas utiliser de sable pour ce produit, mais faire en sorte de former des rétentions avec le silicone.
Amitiés,
Marc D.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: détails de la fabrication d'un complet supérieur   Mer 28 Nov - 12:32

Encore un conseil,
Quand les dents sont recouvertes d'Optosil, je passe une spatule sur les faces occlusales et bords incisifs de sorte qu'ils soient en contcat direct avec le plâtre de la contre-partie. Ensuite, je saupoudre de sable...
Dans un labo où j'ai travaillé dans le temps ( Ca fait aussi Papy! Lol ).
On recouvrait les dents avec du silicone pour clefs. Le résultat était très bon aussi...
Marc D.
Revenir en haut Aller en bas
tutti-frutti



Nombre de messages : 1837
Date d'inscription : 15/09/2006

MessageSujet: Re: détails de la fabrication d'un complet supérieur   Mer 28 Nov - 12:35

Marc Draps a écrit:
Encore un conseil,
Quand les dents sont recouvertes d'Optosil, je passe une spatule sur les faces occlusales et bords incisifs de sorte qu'ils soient en contcat direct avec le plâtre de la contre-partie. Ensuite, je saupoudre de sable...
Dans un labo où j'ai travaillé dans le temps ( Ca fait aussi Papy! Lol ).
On recouvrait les dents avec du silicone pour clefs. Le résultat était très bon aussi...
Marc D.

Tu fais de l'injection Papy ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: détails de la fabrication d'un complet supérieur   Mer 28 Nov - 12:41

Non, Papy ne fait plus de l'injection. Sauf sur demande à genoux!!
Marc D.
Revenir en haut Aller en bas
marc fery



Nombre de messages : 1005
Age : 53
Localisation : Esneux (LIEGE)
Date d'inscription : 11/02/2006

MessageSujet: Re: détails de la fabrication d'un complet supérieur   Mer 28 Nov - 13:11

pourquoi plus d'injection ??

_________________
Amis surfeurs et vos souris... Salut,
Marc
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ferylabor.be/
tutti-frutti



Nombre de messages : 1837
Date d'inscription : 15/09/2006

MessageSujet: Re: détails de la fabrication d'un complet supérieur   Mer 28 Nov - 13:35

Oui pourquoi ?

C'est vrai que le système d'injection d'Ivoclar dans un gros labo ici à Gand (il y a déjà plus de 30 ans) il avait tout foutu à la poubelle pour de nouveau bourré (hic) selon la technique traditionnelle ?
La machine ne servait plus qu'à faire des bourrelets de cire pour le boxing des modèles ? On parlait d'investissement de plus de 500.000be à l'époque des futurs Papy boum !
Marc Draps pourra peut être m'expliquer pourquoi quand il aura fini son rapport ? ha ha !

je me souviens aussi qu'une machine à fraiser (200.000be) était aussi passé à la trappe, elle prenait de la place et personne ne l'utilisait.

De même toute une gamme d'outils pour faire et scier les modèles (250.000be), poubelle pour revenir à la galvanoplastie...

Je continue ???
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: détails de la fabrication d'un complet supérieur   Mer 28 Nov - 23:25

Je crois que tu te trompes, Robert...
Il ne devait pas s'agir du système Ivocap. Mais d'un autre appareil d'injection. J'ai le même au labo... Un vieux truc orange... Qui a aussi fini pour faire des boxings ou des bourrelets de cire. C'est un appareil créé par un belge. je vais voir demain, sous la poussière, la marque de l'appareil. Et oui! Ce labo est un véritable cafarnaum... Avec le système d'Ivocap, je vois mal comment on pourrait faire des profilés en cire.
En ce qui concerne le silicone adapté pour l'Ivocap, c'est du Flexistone Plus ( Pour Marc F. )
Marc D.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: détails de la fabrication d'un complet supérieur   Aujourd'hui à 10:12

Revenir en haut Aller en bas
 
détails de la fabrication d'un complet supérieur
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Les Gloires de Marie (complet)
» CUIR pour la fabrication de matériel pour la reconstitution
» Fabrication de purin, décoction, etc. pour le jardin
» Fabrication du Pain (1737-1813)
» Quelques détails sur Malachi Martin

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des prothésistes dentaires belges :: Salon technique :: Prothèse amovible-
Sauter vers: