Forum des prothésistes dentaires belges

lieu d’échanges et de discussions des prothésistes dentaires sur tout sujet technique
 
AccueilCalendrierFAQS'enregistrerRechercherMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Le cirage en prothèse complète

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
marc fery



Nombre de messages : 1005
Age : 53
Localisation : Esneux (LIEGE)
Date d'inscription : 11/02/2006

MessageSujet: Le cirage en prothèse complète   Mar 21 Nov - 19:17

J’adore le titre et …l’accent. Laughing

Le lissage au lance flamme !! Attention. Je préfère la benzine….mais alors, attention à la flamme. bom
À voir :
http://www.youtube.com/watch?v=flLtydBuGJg

J’aime bien l’outil pour déposer une goutte de cire pour faire une papille, chapeau.
Dommage, on ne voit pas le petit truc final qui consiste à briller la surface à l’aide d’un tampon ouate imbibé d’eau froide et de savon. drunken

On n’est pas dans le cirage canadien. rendeer
Mais, belle vidéo, merci à l'Université de Montréal.

_________________
Amis surfeurs et vos souris... Salut,
Marc
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ferylabor.be/
Anelli Jonathan



Nombre de messages : 270
Age : 28
Localisation : Wandre (Liège)
Date d'inscription : 10/11/2006

MessageSujet: Re: Le cirage en prothèse complète   Mar 21 Nov - 19:56

je me suis bidonner quand j'ai entendu les premiers mots de l'explication... lol! lol! lol! incroyable cet accent Laughing

bien expliquer malgré tout. Very Happy

ps: vous dites décortiquage vous aussi ???
c'est moi ou ce bruleur est énorme Shocked
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://anellijonathan.wifeo.com
marc fery



Nombre de messages : 1005
Age : 53
Localisation : Esneux (LIEGE)
Date d'inscription : 11/02/2006

MessageSujet: Re: Le cirage en prothèse complète   Mar 21 Nov - 20:03

C’est la résolution de l’écran …effet d’optique. affraid
Le brûleur est en effet énorme (réservoir alcool) mais la flamme qu’il procure est assez douce, c’est en fait une petite flamme poussée par un soufflet actionné comme une pompe avec le doigt.

Les crevettes de la mer du nord je les croque comme ça, je vois pas pourquoi je décortiquerais mes montages. On dit plutôt ‘modelage’ ici bas. ou décrottage c'est selon... Very Happy

_________________
Amis surfeurs et vos souris... Salut,
Marc
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ferylabor.be/
tutti-frutti



Nombre de messages : 1837
Date d'inscription : 15/09/2006

MessageSujet: Re: Le cirage en prothèse complète   Mer 22 Nov - 7:59

Le texte, l'image et le son... que demander de plus... pas besoin d'aller au Québec... le reste du temps on peut jouer avec ses gosses...

A vous de chercher "gosses" en .ca.

Aie ! aie ! Je sens que cela va chauffer ! Je sais je suis indécrottable !

Robert
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le cirage en prothèse complète   Mer 22 Nov - 8:11

Bravo!!
Bien trouvé Marc!!!
Pour ma part, je dis "sculptage". Ca fait plus bruxellois! lol!
Normal, j'utilise un marteau et un burrin pour finir la cire. Et oui, je suis encore à l'âge de la pierre!
Sur ce, je m'en vais sculper mes cires sur un fond de musique de la Céline à son René!
A+
Marc D.
Revenir en haut Aller en bas
tutti-frutti



Nombre de messages : 1837
Date d'inscription : 15/09/2006

MessageSujet: Re: Le cirage en prothèse complète   Mer 22 Nov - 8:54

Il parait qu'elle attend de terminer sa tournée avant de décongeler le/la deuxième gosse de René !

Sur un fond... se trouve déjà le Titanic....

Bonne journée
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tutti-frutti



Nombre de messages : 1837
Date d'inscription : 15/09/2006

MessageSujet: Re: Le cirage en prothèse complète   Mer 22 Nov - 10:19

Anelli Jonathan a écrit:
je me suis bidonner quand j'ai entendu les premiers mots de l'explication... lol! lol! lol! incroyable cet accent Laughing

bien expliquer malgré tout. Very Happy

ps: vous dites décortiquage vous aussi ???
c'est moi ou ce bruleur est énorme Shocked

j'aime bien le "" ....suffisamment pas assez de cire ""
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JANS Paul
Admin


Nombre de messages : 36
Age : 66
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 01/02/2006

MessageSujet: Re: Le cirage en prothèse complète   Jeu 23 Nov - 8:32

Bonjour,

ma mère étant partie voir ma soeur au Canada à crier tout haut dans une grande surface "on a perdu les gosses" d'ou hilarité générale et une soeur très genée. Pour ceux qui ne savent pas, au Canada les gosses sont les coui...
lol!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tutti-frutti



Nombre de messages : 1837
Date d'inscription : 15/09/2006

MessageSujet: Re: Le cirage en prothèse complète   Lun 8 Jan - 9:34

Rapport du Centre Fédéral d'Expertise des soins de santé !

http://www.apd-asso.fr/resources/rapport+KCE.pdf

A lire impérativement !
Enfin pour qui veux ??? et des opinions sont les bienvenues ???

Cordialement

Robert Nyst
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
marc fery



Nombre de messages : 1005
Age : 53
Localisation : Esneux (LIEGE)
Date d'inscription : 11/02/2006

MessageSujet: Re: Le cirage en prothèse complète   Lun 8 Jan - 10:50

Merci beaucoup pour ce lien qui ne manque pas d'intérêts et de demi surprises !!
Les chiffres ne sont pas sûrs ! mais je crois qu’ils ne sont pas si loin de la vérité !!!
En 2002, lorsque l’Union nous a présenté sa « méthode de calcul des prix », elle a oublié de fournir une calculette avec le dossier !!

_________________
Amis surfeurs et vos souris... Salut,
Marc
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ferylabor.be/
tutti-frutti



Nombre de messages : 1837
Date d'inscription : 15/09/2006

MessageSujet: Re: Le cirage en prothèse complète   Lun 8 Jan - 11:07

Le dossier était-il classé "Top secret" ?

Il me plairait d'être en possession de la calculette de l'union ???

Aurait-elle un recto-verso ??


Robert
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tutti-frutti



Nombre de messages : 1837
Date d'inscription : 15/09/2006

MessageSujet: Re: Le cirage en prothèse complète   Lun 29 Jan - 14:29

Rapport du Centre Fédéral d'Expertise des soins de santé !

http://www.apd-asso.fr/resources/rapport+KCE.pdf

Ceci à l'attention de Mr. Marc Draps qui, si j'ai bien compris, est parfait bilingue !
Ce serait bien aimable à lui de ce manifester à nouveau en voulant bien traduire, pour les membres unilingues, la conclusion de l'UDB concernant l'étude faite... liens ci-dessus !

Amitiés à lui

Robert Nyst

Conclusies Van UDB

UDB is tevreden omdat, wat reeds sinds jaar en dag geweten is in de sector, nu ook wordt bevestigd door een neutraal en onbevooroordeeld organisme.

Niet alle dentaaltechnische bedrijven werken met verlies, toch is het een feit dat vooral de kleinere bedrijven die de grote meerderheid uitmaken in de sector, soms veel moeite hebben om het hoofd boven water te houden

Deze netelige situatie heeft veel dentaaltechnici verplicht om meesters te worden in allerlei vormen van financiële compensatietechnieken zoals;

- het presteren van lange arbeidsdagen ook op zaterdag en zondag

- het werken met onbezoldigde medewerkers zoals partners en gepensioneerde ouders en schoonouders

- het verlonen van het personeel volgens de laagste arbeidsbarema’s en het bijpassen van de lonen uit niet officiële inkomsten

- het onttrekken van een deel van de bedrijfsinkomsten aan de fiscale verplichting

- het uitoefenen van illegale tandheelkunde

UDB heeft geen enkel probleem met het inkomen van tandartsen, waar zij wel een probleem mee heeft is dat er door sommigen misbruik wordt gemaakt van de onwetendheid van de patiënten op het gebied van de prothetische kosten om de prijzen van de technici te drukken en om erelonen op onredelijke wijze op te drijven. Dit inderdaad niet altijd in het voordeel van de kwaliteit.

De afzonderlijke facturatie van prothesekosten en erelonen kan hier orde op zaken stellen.

UDB streeft reeds jaren naar een erkenning voor de dentaaltechnische bedrijven onder vorm van een statuut. De laatste aanvraag hiertoe moet zelfs nog op een of ander bureau liggen op het kabinet van Minister DEMOTTE.

UDB hoopt dan ook dat dit KCE-rapport aanleiding mag zijn tot constructieve gesprekken met de Minister in verband met het oprichten van een of ander vorm van “paradentaal” statuut waarin alle hulpberoepen van de tandheelkunde zoals tandartsassistentes, hygiënistes (?) en dentaaltechnici zouden kunnen worden opgenomen.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le cirage en prothèse complète   Sam 3 Fév - 13:32

Parfait bilingue est un grand mot ! Je me débrouille. A l'oral ça va, mais, à l'écrit c'est autre chose !
Enfin soit, suite à la demande de Robert, voici la traduction des conclusions provenant de l'UDB:

"Conclusions UDB

L’UDB est heureuse, que ce qui était connu, depuis longtemps, dans Le secteur soit confirmé par un organisme neutre et non concerné.

Tous les laboratoires dentaires ne travaillent pas avec pertes, mais, il est un fait que, surtout les petites entreprises ont beaucoup de difficultés à tenir la tête hors de l'eau.

Cette triste situation, a obligé certains techniciens en prothèse dentaires à trouver des moyens pour compenser toutes sortes de situations finançières, soit :

-Prester de plus longues journées de travail même les samedis et dimanches.

-Travailler avec des travailleurs bénévoles tels que pensionnés, parents , beaux parents.

-Le paiement de salaires aux barèmes les plus bas et compensés par des revenus non officiels.

-Le retrait d'une partie de frais d'exploitation aux obligations fiscales

-La pratique de dentisterie illégale

L’UDB n'a pas de problème avec les revenus des dentistes. Mais en contre partie, a des problèmes lorsqu'il s'agit de certains abus qui sont pratiqués du fait de la non connaissance des patients au sujet du coût des prothèses et la façon de doper des prix afin de pouvoir augmenter ceux-ci de façon exorbitante. Et ceci pas toujours à l'avantage de la qualité !!!

Dans ce but la facturation séparée des frais de prothèses peut être un bien pour règler cette affaire.

L’UDB se bat depuis des années pour la reconnaissance de la profession de technicien en prothèses dentaires sous la forme de statut. Cette demande doit toujours se trouver sur l'un ou l'autre bureau du Cabinet du Ministre DEMOTTE.

L’UDB espère que ce rapport puisse finir par provoquer une entrevue avec Le Ministre, afin qu'une discussion constructive en rapport avec ce rapport sous une forme ou autre à l'obtention d'un statut "PARADENTAL", dans lequel seront repris toutes les professions de l'art dentaire tels que assitants(es) dentaires,hygiènistes (?) et techniciens en prothèses dentaires."


J'espère ne pas avoir fais trop d'erreur et que ce texte suscitera des réactions sur ce forum, pour autant que ce n'est pas un pelé et trois tondus ( dont je fais partie ) qui lisent ce forum et le font vivre !

Attendons les réactions avec impatience !!

Marc Draps
Revenir en haut Aller en bas
tutti-frutti



Nombre de messages : 1837
Date d'inscription : 15/09/2006

MessageSujet: Re: Le cirage en prothèse complète   Sam 3 Fév - 17:37

Si nombreux les sponsors des chambres syndicales ne voient-ils pas l'utilité de débattre de la profession ?
Ne pourraient-ils pas y trouver profit comme bien d'autres ?

Si nous étions un secteur exportateur aurions-nous plus de succès ou fin limier nous faudra-il chercher à qui profite le crime ?

Ps:
Met dank aan onze sponsors ?
Avec remerciement à notre sponsors ?
3M ESPE Belgium N.V/S.A
Denta
Kerr Italia s.p.a.
ALPHADENT NV
Dentona
Laboror - Kerckaert
Arcadent
Dentsply - Friadent
Nationale Patroondienst vzw
BPB Formula
GC Europe
Nobel Biocare
Bredent
Heraeus - Kulzer
Ortho-trends
Codema
Implant Innovations
Providental
Coltène Whaledent
Improdent
Shofu Dental GmbH
D.D.R. / V.V.D.
Inter Medic All
Sopharty (voorheen Ciblex)
DeguDent Benelux BV
Ivoclar-Vivadent
Straumann
Demedis
KaVo Benelux NV/SA
Vertex-Dental B.V.


Amitiés

Robert
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le cirage en prothèse complète   Sam 3 Fév - 19:22

Le profit des sponsors n'est que la vente ! A quoi bon débattre de la profession ?? Débattre ne rapporte rien... Sauf à ceux qui rapportent le plus...
Revenir en haut Aller en bas
JANS Paul
Admin


Nombre de messages : 36
Age : 66
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 01/02/2006

MessageSujet: Re: Le cirage en prothèse complète   Dim 4 Fév - 16:14

Bonjour a tous,

j'aimerais dire que nous ne sommes pas une Chambre Syndicale comme vous l'écrivez régulierement, mais une Union Professionnelle. Vous vous plaigniez souvent que personne ne vient sur le forum et a juste titre, nous nous plaignions souvent que personne ne s'interesse a notre boulôt et ne vient aider comme administrateur. Il manque un trésorier, il manque des bonnes volontés pour les commissions paritaires etc..
Que les sponsors parlent de la profession? Comme dit Marc la seule chose qui les interesses c'est le profit et c'est d'ailleurs normal.
Vous avez sans doute tous reçu le formulaire de la chambre des mécaniciens-dentistes sur la formation de denturiste, quand pensez-vous?
Que croyez-vous que les dentistes vont faire?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tutti-frutti



Nombre de messages : 1837
Date d'inscription : 15/09/2006

MessageSujet: Re: Le cirage en prothèse complète   Dim 4 Fév - 17:06

U.F.O.P. Seule Chambre Syndicale représentative de l'Orthoprothèse l'Union Française des Ortho-Prothésistes !

Il serait parfois bon de bien expliquer la différence ?
-------------------------

UFLDB ... de se faire leur représentant et leur porte parole dans les rapports que l'Union juge utile de nouer et d'entretenir avec les pouvoirs publics et toutes associations professionnelles, et la promotion de la défense des intérêts communs en particulier.
-------------------------

Que les sponsors parlent de la profession?
Comme dit .... la seule chose qui les interesses c'est le profit et c'est d'ailleurs normal.
Je trouve aussi normal d'avoir du profit ! Alors pourquoi toujours cette apparence de bénévola et de trouver certaine initiative originale et fiable, douteuse ou trop coûteuse ?
-------------------------

Il me semble avoir déjà donné une opinion au sujet des Denturistes ?
-------------------------

http://www.finances.gouv.fr/dgccrf/boccrf/99_13/a0130006.htm

…..
Considérant que, dans sa réponse du 5 novembre 1997, la Commission européenne, interrogée par la direction des hôpitaux du ministère de l’emploi et de la solidarité, a précisé que « les chirurgiens-dentistes ou stomatologistes sont les prescripteurs et que le fait que ceux-ci adaptent la prothèse pour un patient déterminé ne leur confère pas la qualité de fabricant ; les prothésistes dentaires répondent, en général, à la définition de « fabricant » donnée par la directive ; cependant, rien n’empêche, le cas échéant, qu’un prescripteur puisse endosser les responsabilités du fabricant. Dans ce cas, il doit effectivement pouvoir en assurer toutes les responsabilités... depuis la conception jusqu’à la fabrication... il s’agit alors d’une configuration de sous-traitance, telle qu’envisagée dans la définition du fabricant » ;

Que cette réponse a été transmise dans l’intégralité de ces termes au président de l’UNPPD ;

Considérant que la direction des hôpitaux a élaboré depuis le mois de décembre 1997 plusieurs documents d’étude relatifs à la mise sur le marché des dispositifs médicaux, documents présentant un caractère évolutif et prévoyant l’élaboration de fiches types, en particulier une fiche navette de liaison entre le prescripteur et le fabricant de prothèses dentaires et une fiche de suivi ou de traçabilité pour les dispositifs sur mesure ;

Que l’UNPPD, à compter du mois de juin 1998, a diffusé auprès des prothésistes dentaires un modèle de fiche navette reprenant les éléments figurant dans les fiches annexées au document émanant du ministère de la santé à l’attention des prothésistes et des chirurgiens-dentistes ;

Considérant que, pour caractériser l’action concertée prétendument commise par le CNOCD, le CDOCD de Maine-et-Loire, la CNSD et le SCD du Rhône, l’UNPPD se prévaut de divers documents mettant en évidence leur opposition à la mise en œuvre du dispositif légal, contenant des menaces de représailles à l’encontre des prothésistes dentaires se présentant comme des fabricants au sens du code de la santé publique, qualification revendiquée au seul bénéfice des chirurgiens-dentistes, et qui tendraient à placer les prothésistes dentaires en dehors du cadre légal

Considérant qu’il est constant que le CNOCD a fait paraître dans la Lettre du Conseil national d’août 1998, diffusée à 46 000 exemplaires, en première page et sous la mention « dernière minute » une mise en garde demandant impérativement aux chirurgiens-dentistes de refuser « les fiches de présentation prothétique » ou « fiche navette » et rappelant que « ... seuls les chirurgiens-dentistes sont les fabricants de prothèses dentaires et non pas de simples prescripteurs qui confient la conception et la réalisation des prothèses aux laboratoires » ;

Que, par lettre-circulaire du 3 septembre 1998, le président du CDOCD de Maine-et-Loire a adressé aux membres de la profession de chirurgiens-dentistes copie du texte publié dans le bulletin susvisé ;

Que ce même discours concernant la qualité de fabricant réservée aux seuls chirurgiens-dentistes a été repris dans l’éditorial de l’organe de presse, Le Chirurgien-Dentiste de France du 17 septembre 1997 de la CNSD dans la circulaire 98/7 du 7 septembre 1998 que le SCD du Rhône a adressée à ses membres ainsi que dans la circulaire du 7 juillet 1998 adressée par le SCD du Var ;

Que l’UJCD a précisé dans sa revue Union dentaire qu’elle partageait la position de fermeté manifestée par le CNOCD en ajoutant qu’elle invitait ses adhérents à éclairer « nos collaborateurs prothésistes dentaires sur les conséquences que pourrait avoir une telle interprétation (sur la qualité de fabricant) de la directive européenne. D’ailleurs les prothésistes dentaires sont-ils prêts à assumer une responsablité qui ne peut leur apporter que des ennuis ? » ;

Mais considérant qu’il ressort de la teneur des documents ci-dessus reproduits que les initiatives prises par les instances ordinales et les organisations professionnelles des chirurgiens-dentistes en cause ne tendent qu’à inciter ces professionnels à refuser d’utiliser la fiche navette ou fiche de présentation prothétique, cela en raison d’une interprétation divergente entre professionnels des textes législatifs ou réglementaires concernant la notion de fabricant ;

Que ces mises en garde sont sans incidence sur la poursuite des relations entre prothétistes dentaires et chirurgiens-dentistes, sans qu’aucune menace d’un éventuel boycottage ne soit proférée ;

Qu’il s’ensuit que ces seuls éléments sur lesquels s’appuie l’UNPPD sont insuffisants à caractériser une concertation ou position commune ayant un objet ou un effet anticoncurrentiel au sens des dispositions du titre III de l’ordonnance, étant précisé que le grief fondé sur un prétendu déni de justice du Conseil n’est pas établi dès lors que n’entre pas dans le champ de compétence du Conseil de « constater le caractère opposable à toutes les parties de la réglementation en cause » ;

Considérant que les demandes de sanction et de publication sont inopérantes, seule la question de la recevabilité de la saisine du Conseil pouvant être débattue dès lors que la décision contestée est fondée sur l’article 19 de l’ordonnance ;

Considérant qu’aucune circonstance d’équité ne commande de faire bénéficier les parties qui en ont fait la demande des dispositions de l’article du 700 du NCPC,
Par ces motifs :
Rejette le recours ;
Dit n’y avoir lieu à application des dispositions de l’article 700 du NCPC
Condamne l’Union nationale patronale des prothésistes dentaires (UNPPD) aux dépens.


FABRICANT ou PAS FABRICANT, là est la question ????

Que croyez-vous que les dentistes vont faire?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
marc fery



Nombre de messages : 1005
Age : 53
Localisation : Esneux (LIEGE)
Date d'inscription : 11/02/2006

MessageSujet: Re: Le cirage en prothèse complète   Lun 5 Fév - 11:06

Fabricant ou pas ? Je laisse ce débat aux politiques, jouant sur les mots et sur la subtilité de l’interprétation des lois.

De toute façon, en pratique, il est clair que nous fabriquons le dispositif. Le dentiste, en assumant la responsabilité lors du placement, finira bien par savoir d’où viennent les produits les plus fiables.

Je trouve que le système imposé aux laboratoires de prothèses dentaires peut apporter un atout majeur dans la reconnaissance de ceux-ci par le corps médical. Profitons de cela pour offrir un service sérieux et de qualité que les patients sont déjà en voie de nous reconnaître.

Tracabilité, description du dispositif, cahier des charges, etc… sont certes des tâches administratives assez lourdes à mettre en place et parfois un peu absurde dans certains cas. Mais, d’une manière générale, une fois le système établi je n’y voie que des avantages (pour tous).

_________________
Amis surfeurs et vos souris... Salut,
Marc
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ferylabor.be/
tutti-frutti



Nombre de messages : 1837
Date d'inscription : 15/09/2006

MessageSujet: Re: Le cirage en prothèse complète   Lun 5 Fév - 11:35

marc fery a écrit:
Fabricant ou pas ? Je laisse ce débat aux politiques, jouant sur les mots et sur la subtilité de l’interprétation des lois.)
Laissez à César ce qui appartient à César et à Dieu ce qui appartient à Dieu ?
Union ou Chambre Noir ? J'attends l'éclaicissement ?

marc fery a écrit:
De toute façon, en pratique, il est clair que nous fabriquons le dispositif. Le dentiste, en assumant la responsabilité lors du placement, finira bien par savoir d’où viennent les produits les plus fiables)
De toute façon moi je ne voudrais pas être dentiste...ni denturiste !
J'aime trop mon métier !

marc fery a écrit:
Je trouve que le système imposé aux laboratoires de prothèses dentaires peut apporter un atout majeur dans la reconnaissance de ceux-ci par le corps médical. Profitons de cela pour offrir un service sérieux et de qualité que les patients sont déjà en voie de nous reconnaître.)
Tracabilité, description du dispositif, cahier des charges, etc… sont certes des tâches administratives assez lourdes à mettre en place et parfois un peu absurde dans certains cas. Mais, d’une manière générale, une fois le système établi je n’y voie que des avantages (pour tous).
D'accord à condition qu'ils nous laissent de la marge... soyons sérieux en effet... mais pas trop patient...

Amitiés

Robert
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tutti-frutti



Nombre de messages : 1837
Date d'inscription : 15/09/2006

MessageSujet: Re: Le cirage en prothèse complète   Mar 6 Fév - 9:26

Petit Larousse en couleurs

Syndicat: n.m. Groupement constitué pour la défense d'intérêts professionnels communs. Syndicat ouvrier ! Syndicat patronal.

Union: n.f. Association ou combinaison de différents choses. Association, parti, syndicat, formés par le groupement de plusieurs autres.


Où nous situons-nous ?

Amitiés

Robert
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le cirage en prothèse complète   Mer 7 Fév - 12:32

Bonjour tout le monde !!
C'est bien indiqué en grand en haut de ce forum !!!
"Le Forum de l'UFLDB
Laboratoire de prothèse dentaire
lieu d’échanges et de discussions des prothésistes sur tout sujet technique"

Marc Draps
Revenir en haut Aller en bas
tutti-frutti



Nombre de messages : 1837
Date d'inscription : 15/09/2006

MessageSujet: Re: Le cirage en prothèse complète   Mer 7 Fév - 13:18

Bonjour,

Le forum oui, mais l'ufldb en tant qu'union... ou syn.... ?

L'Union Francophone des Laboratoires Dentaires de Belgique, dont les premiers statuts sont parus officiellement au Moniteur Belge le 26 février 1970 a pour objet :
- unir les indépendants prothésistes de laboratoire dentaire et toute association poursuivant des buts similaires.
- se faire leur représentant et leur porte parole dans les rapports que l'Union juge utile de nouer et d'entretenir avec les pouvoirs publics et toutes associations professionnelles, et la promotion de la défense des intérêts communs en particulier.
- de défendre la moralité de la profession et faire respecter celle-ci

Question technique je fais des gros efforts mais en attendant mon petit sondage, de temps en temps, je l'avoue, je m'amuse à vous distraire...

Je compte sur vous pour mon sondage et autres opinions techniques !

Merci d'avance

Amitiés

Robert
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tutti-frutti



Nombre de messages : 1837
Date d'inscription : 15/09/2006

MessageSujet: Re: Le cirage en prothèse complète   Jeu 8 Fév - 18:05

JANS Paul a écrit:

Vous avez sans doute tous reçu le formulaire de la chambre des mécaniciens-dentistes sur la formation de denturiste, quand pensez-vous?
Que croyez-vous que les dentistes vont faire?

Je reprends le texte...

Reconnaître le denturisme ?

- La fonction de denturiste consiste en la fabrication de prothèses amovibles
- Manipulation protectionniste débouchant sur une interdiction professionnelle, ils en appellent aux grands principes de l'Etat de droit démocratique et moderne
- Sur base de statistiques de 2004, il est fait état d'une économie de 24 millions d'euros réalisable sur les remboursements INAMI (honoraires et remboursements réduits de 30 %).
- On peut toutefois gager que bien des professionnels du secteur se satisferaient du contexte légal en vigueur pour peu que leur soit garantie une juste rémunération de leurs prestations, susceptible d'assurer la pérennité et le développement de leurs entreprises et des salaires décents à leur personnel.
- Rester loin du compte, nourrit les rancoeurs et fait fleurir les revendications inconsidérées.

Ce que j'en penserais... ???

1) Il me semble que tout à coup les grands principes de droit sont mieux défendu lorsqu'il y aurait une économie à la clef ?
2) Si en étant que Denturiste enfin bénéfices ils y auraient (voir rapport KCE), pourquoi dans ce contexte légal ne pas le leur laisser de manière à leur garantir une juste rémunération de leurs prestations, susceptible d'assurer la pérennité et le développement de leurs entreprises et des salaires décents à leur personnel ?
3) Ne voit-on pas déjà poindre des denturistes de par ce monde sans lois et comment s'y opposé si librement un touriste ... ?
3) Que fait-on des autres...spécialités, on les nourrira d'inconsidérées rancoeurs fleuries ?

Soyons clair !
Chacun son métier et ce qui compte c'est la qualité de vie pour tous, un peu de bon sens, d'humanisme et flûte à la Sarkomania !

Amités

Robert Nyst
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tutti-frutti



Nombre de messages : 1837
Date d'inscription : 15/09/2006

MessageSujet: Re: Le cirage en prothèse complète   Ven 9 Fév - 8:51

Sur base de statistiques de 2004, il est fait état d'une économie de 24 millions d'euros réalisable sur les remboursements INAMI (honoraires et remboursements réduits de 30 %).

Que M.Paul Jans me permette d'ajouter une petite opinion !

Il me semble que le fisc, dans sa grande pénurie de personnel, ce fou pas mal que 30% soit récupéré dans un pot, si plus aisément, par le truchement d'accord et pronostique de coefficients avec une partie de la profession plus aisée, il croit les retrouver par le phénomène des vases communicant et ceci sans devoir harceler quelques milliers d'artisans travaillant 7 jours sur 7, 12h par jour, pour tenir la tête au dessus des flots d'un marasme économique révélé dans tous les rapports !
Vous souvenez-vous de l'émission de De Chavanne ?

Est-ce cela le courage politique, l'éthique," les grands principes de l'Etat de droit démocratique et moderne" ou de l'opportunisme ?

Mais loin de moi de vouloir donner des leçons, ne tombons pas dans les rancoeurs fleuries car heureusement, entre nous, entre collègues, nous n'arrêtons pas de nous soutenir ?

Nous sommes enthousiaste, nous aimons nous retrouver, nous écrire, échanger nos expériences, nous sommes ouvert, nous communiquons chaleureusement, nous encourageons les jeunes, les jeunes nous comprennent et rêve de créer de l'emploi, les écoles nous enseignent et le corps enseignant nous montre l'exemple !
Toute la profession, techniciens, labo, dépôts, fabricants, dentistes, hygiénistes, denturistes, écoles, professeurs chantent l'allégresse !
La preuve ! ! ! Nos forums .wl, .brx, .vl, .fr, .nl etc. enz. où l'encre virtuelle coulent à flots...
Deviendrai-je ironique ?
Non !
Simplement un peu secouer ?

Je pense profondément que le mal de notre profession est qu'elle n'est pas exportatrice, elle coûte à l'état et si elle peu rapporter un peu d'emploi sur des moyens nébuleux, sur des marchandages, c'est toujours ça de pris... alors laissons les vivoter... non ?

Amicalement

Robert
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tutti-frutti



Nombre de messages : 1837
Date d'inscription : 15/09/2006

MessageSujet: Re: Le cirage en prothèse complète   Mar 13 Fév - 13:11

Bonne lecture M.Paul Jans

Le forum des étudiants dentaires

Exercice illégal : "Denturologue"

Toto
Apprenti sadique
Inscrit le: 27 Fév 2005
Messages: 91
Faculté: Montrouge
Sujet: Exercice illégal : "Denturologue" Dim 13 Nov - 3:11

Toute personne qui, sans être titulaire du diplôme requis, prend part habituellement ou par direction suivie à la pratique de l'art dentaire par consultation, actes personnels ou tous autres procédés, quels qu'ils soient, notamment prothétiques, relève de l'exercice illégal de l'art dentaire.
Cour de Cassation

Chambre criminelle
Audience publique du 14 mai 1997 Rejet
N° de pourvoi : 96-81865
Publié au bulletin
Président : M. Blin, conseiller le plus ancien faisant fonction.
Rapporteur : M. Grapinet.
Avocat général : M. Amiel.
Avocats : la SCP Célice et Blancpain, la SCP Waquet, Farge et Hazan, M. Bouthors.
REPUBLIQUE FRANCAISE
AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS
REJET du pourvoi formé par Dupin Guy, contre l'arrêt de la cour d'appel de Lyon, 4e chambre, du 12 mars 1996, qui, pour exercice illégal de l'art dentaire et publicité de nature à induire en erreur, l'a condamné à 10 000 francs d'amende, a ordonné, par extraits, la publication de la décision et a prononcé sur les intérêts civils.
LA COUR,
Vu les mémoires produits en demande, en défense et en réplique ;
Sur le premier moyen de cassation, pris de la violation des articles L. 373, L. 376 du Code de la santé publique, 593 du Code de procédure pénale, défaut de motifs, manque de base légale :
"en ce que l'arrêt attaqué a déclaré le prévenu coupable d'exercice illégal de l'art dentaire
" aux motifs qu'il appartient aux prothésistes dentaires de procéder, conformément aux directives et aux prescriptions des chirurgiens-dentistes, aux opérations de fabrication et de réparation des prothèses dentaires ; qu'en l'espèce Guy Dupin proposait directement à la clientèle la fabrication et la réparation de prothèses dentaires, actes relevant indubitablement de l'art dentaire ; qu'à supposer même que Guy Dupin n'ait effectué, de son propre chef, que des réparations de prothèses fracturées, il convient d'observer que les cassures prothétiques peuvent résulter de causes diverses (...) ; que l'acte technique de réparation, entrant dans le domaine du prothésiste dentaire, doit être distingué de l'ensemble des phases cliniques préparant à cet acte et permettant de transmettre au prothésiste les bases de travail et les indications particulières assurant la réalisation de la réparation ; qu'en se livrant, par appel direct à la clientèle, à des opérations de réparation de prothèses dentaires, Guy Dupin, simple prothésiste, s'affranchissant de toute directive (...), a pratiqué illégalement l'art dentaire ;
" alors, d'une part, que l'arrêt attaqué ayant à bon droit rappelé que relève du domaine du prothésiste dentaire le fait de réparer des prothèses, acte purement technique ne relevant pas de l'art dentaire, la cour d'appel ne pouvait condamner Guy Dupin pour avoir illégalement pratiqué cet art, dès lors qu'il n'est constaté à son encontre aucun acte technique autre que des réparations ne relevant pas de cet art ;
" alors, d'autre part, que l'exercice illégal de l'art dentaire suppose la commission de faits matériels caractérisant l'établissement d'un diagnostic et le choix d'une thérapeutique à propos d'un patient déterminé ; que l'arrêt attaqué ne constate à la charge de Guy Dupin aucun acte relevant de l'art dentaire ; que le seul fait, caractérisé par la cour d'appel, qu'il ait pu proposer par voie de publicité des actes relevant de l'art dentaire ne signifie pas qu'il ait jamais matériellement pratiqué de tels actes ; qu'en se bornant, pour entrer en voie de condamnation, à relever la publicité faite par Guy Dupin, sans caractériser aucun acte positif de sa part sur un quelconque patient, susceptible de caractériser réellement l'exercice de l'art dentaire, la cour d'appel n'a pu donner une base légale à sa décision "Attendu qu'il résulte de l'arrêt attaqué et du jugement qu'il confirme sur la culpabilité que Guy Dupin, prothésiste dentaire non titulaire du diplôme de chirurgien-dentiste, s'est livré à des opérations de réparation de prothèses en s'affranchissant de toute directive et de tout contrôle d'un chirurgien-dentiste ; que, poursuivi pour exercice illégal de la profession de chirurgien-dentiste, les juges d'appel le déclarent coupable de cette infraction ;
Attendu qu'en cet état la cour d'appel a justifié sa décision sans encourir les griefs allégués ; qu'en effet exerce illégalement l'art dentaire toute personne qui, sans être titulaire du diplôme requis prend part habituellement ou par direction suivie à la pratique de l'art dentaire par consultation, actes personnels ou tous autres procédés, quels qu'ils soient, notamment prothétiques ; que relève de cette pratique la réparation des prothèses en l'absence de tout contrôle d'un chirurgien-dentiste
D'où il suit que le moyen ne peut être accueilli ;
Sur le second moyen de cassation, pris de la violation des articles 44-1 de la loi n° 73-1193 du 27 décembre 1973 (article L. 121-1 du nouveau Code de la consommation), 593 du Code de procédure pénale, défaut de motifs, manque de base légale :
" en ce que l'arrêt attaqué a déclaré Guy Dupin coupable de publicité mensongère ;
aux motifs qu' "en proposant directement aux consommateurs des travaux de fabrication et de réparation de prothèses dentaires, effectués de son propre chef, alors qu'il n'était pas titulaire des diplômes nécessaires, Guy Dupin s'est livré par voie d'affiches, de tracts et de presse à une publicité comportant des allégations, indications ou présentations fausses ou de nature à induire en erreur, portant sur les qualités ou aptitudes du fabricant ou du prestataire de services, au sens de l'article 44-1 de la loi n° 73-1193 du 27 décembre 1973, devenu l'article L. 121-1 du Code de la consommation" ;
" alors que la fabrication et la réparation des prothèses dentaires étant de la compétence des prothésistes dentaires, dans la mesure où il n'est pas contesté que Guy Dupin avait bien cette qualité, la publicité dans laquelle il proposait ses services n'avait aucun caractère trompeur ou mensonger et c'est, par conséquent, à tort et en violation des textes susvisés que la cour d'appel l'a déclaré coupable de ce délit ;
" alors qu'en toute hypothèse la cour d'appel n'a pu caractériser le caractère prétendument trompeur ou mensonger de ladite publicité, qui ne tendait qu'à proposer la fabrication et la réparation des prothèses dentaires " ;
Attendu que, pour déclarer en outre Guy Dupin coupable de publicité de nature à induire la clientèle en erreur sur les qualités ou aptitudes du fabricant ou du prestataire de services, les juges d'appel retiennent qu'alors qu'il n'était pas titulaire du diplôme nécessaire, il a proposé directement à la clientèle, par voie d'affiches, de tracts et de presse, des travaux de fabrication et de réparation de prothèses dentaires ;
Attendu qu'en cet état la cour d'appel a justifié sa décision sans encourir les griefs du moyen, lequel ne peut, dès lors, qu'être écarté ;
Et attendu que l'arrêt est régulier en la forme ;
REJETTE le pourvoi.
Publication : Bulletin criminel 1997 N° 183 p. 598
Décision attaquée : Cour d'appel de Lyon, 1996-03-12
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le cirage en prothèse complète   Aujourd'hui à 22:02

Revenir en haut Aller en bas
 
Le cirage en prothèse complète
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Prothèse complète - Guide de Travaux Pratiques
» Prothèse complète: Tome 1, Clinique et laboratoire
» fente labiale isolée? complète?
» La première greffe complète du visage réalisée en Espagne
» Besoin de conseils / achat tenue complète

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des prothésistes dentaires belges :: Salon technique :: Prothèse amovible-
Sauter vers: