Forum des prothésistes dentaires belges

lieu d’échanges et de discussions des prothésistes dentaires sur tout sujet technique
 
AccueilCalendrierFAQS'enregistrerRechercherMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 modèle de travail

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
marc fery



Nombre de messages : 1005
Age : 53
Localisation : Esneux (LIEGE)
Date d'inscription : 11/02/2006

MessageSujet: Re: modèle de travail   Dim 5 Nov - 12:13

Citation :
Implant ? Un plan ?
Un mot ! Un modèle !
Tentative de résumé ! Tentative démesurée ?

Pour le cas de bridges scellés sur implants.
..........

Tu t’es bien donné du mal pour nous faire ce compte rendu que j’apprécie à sa juste valeur.

En effet, il serait bien plus simple d’avoir des analogues usinés en forme de pins amovible. Les clés de soudures se faisant en bouche ou sur un modèle non scindé vérifié par une clé. Pour ma part, je préfère toujours avoir un modèle de travail de référence vérifié sur lequel je peux compter. On évite pas mal de trajet labo-cabinet et je suis certain du travail livré.

Un petit bémol au sujet de la fausse gencive qui a tout de même sa raison d’être, même dans les cas de travaux fixes classiques. Je pense notamment, à la reconstruction du contour gingival une fois le die détouré (emp.globale). Profil d’émergence et bombé protecteur de la papille s’en trouveront mieux définis.

Chapeau et merci.

_________________
Amis surfeurs et vos souris... Salut,
Marc
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ferylabor.be/
tutti-frutti



Nombre de messages : 1837
Date d'inscription : 15/09/2006

MessageSujet: Re: modèle de travail   Dim 5 Nov - 13:26

Bonjour,

Tu m'avais demandé d'être plus technique que lyrique alors je me suis appliqué pour apporter une petite touche personnelle sur un sujet où trop d'embrouilles nous cassent... les bonnes bouilles !

Il me plairait d'en voir d'autres se sacrifier pour trouver des solutions efficaces, cohérentes et rentables sur le sujet....

Il faudrait, au cas par cas, pouvoir faire un résumé et établir des protocoles clairs... !
Couronnes, bridges, édenté partiel, complet, vissés, scelés, coulés, coulés de raccords, plastique, scanner, fraiser, Or, Palladium, Titane, Nickel, Chrome, Cobalt, Résine, prothèses, fixe, à résilence...etc. ?
Liste des implants existant sur le marché...

Amitiés

Robert


Dernière édition par le Dim 5 Nov - 16:34, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
marc fery



Nombre de messages : 1005
Age : 53
Localisation : Esneux (LIEGE)
Date d'inscription : 11/02/2006

MessageSujet: Re: modèle de travail   Dim 5 Nov - 14:11

OUI, si on fait des œufs brouillés parfois au long d’une discussion, on les remet sur le plat pour finir, c’est en effet plus présentable…..
Pour séparer le blanc du jaune pale , je te fais confiance… study

_________________
Amis surfeurs et vos souris... Salut,
Marc
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ferylabor.be/
tutti-frutti



Nombre de messages : 1837
Date d'inscription : 15/09/2006

MessageSujet: Re: modèle de travail   Dim 5 Nov - 14:34

Humour noir ou à la coq, les pieds dans le plat ?

Amitiés
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tutti-frutti



Nombre de messages : 1837
Date d'inscription : 15/09/2006

MessageSujet: Re: modèle de travail   Lun 6 Nov - 12:50

Et pourquoi pas ajouter ceci pour mieux cibler nos critiques...





A bientôt chers collègues...

Robert Nyst
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tutti-frutti



Nombre de messages : 1837
Date d'inscription : 15/09/2006

MessageSujet: Re: modèle de travail   Lun 6 Nov - 18:40

Je continue ce travail titanesque?



A suivre... ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tutti-frutti



Nombre de messages : 1837
Date d'inscription : 15/09/2006

MessageSujet: Re: modèle de travail   Mar 7 Nov - 17:27

Belle démonstration d'analogues fixes dans un modèle





....scindé avec la petite touche finale...

à suivre...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tutti-frutti



Nombre de messages : 1837
Date d'inscription : 15/09/2006

MessageSujet: Re: modèle de travail   Mar 7 Nov - 17:32

La confection d'un modèle ?
Franchement, dites-moi ce qui vous frappe le plus ???




.... à bientôt ???

Robert Nyst
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tutti-frutti



Nombre de messages : 1837
Date d'inscription : 15/09/2006

MessageSujet: Re: modèle de travail   Mar 7 Nov - 17:50

Et finalement pour en terminer !







Bonne chance !

Robert Nyst
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
marc fery



Nombre de messages : 1005
Age : 53
Localisation : Esneux (LIEGE)
Date d'inscription : 11/02/2006

MessageSujet: Re: modèle de travail   Mar 7 Nov - 19:36

Robert Nyst a écrit:
La confection d'un modèle ?
Franchement, dites-moi ce qui vous frappe le plus ???

.... à bientôt ???

Robert Nyst
1/ je ne savais pas que Belgica vendait encore de l'époxy : ))
2/ pas de fausse gencive ??
3/ l'argenture .... magnifique sunny

Je me souviens avoir pratiqué les fameux cuivrages il y a bien longtemps. Mais, je n'ai aucune idée au sujet de l'argentage. Peux-tu nous expliquer succintement ses avantages et les différences dans la mise en oeuvre.

_________________
Amis surfeurs et vos souris... Salut,
Marc
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ferylabor.be/
tutti-frutti



Nombre de messages : 1837
Date d'inscription : 15/09/2006

MessageSujet: Re: modèle de travail   Mar 7 Nov - 20:53

Que le résultat semble être le même... sauf le confort pour le technicien !
Résine, époxy ou autres... et peu importe de qui ils viennent !

Franchement ! Pour les quelques centièmes extensibles qu'importe la gencive... dans les deux cas... tout aussi molle ?

Avantages !

Grande stabilité pendant la fabrication des travaux...

Qualités !

Résistant, cassure, usure, peu de temps à la réalisation, transferts confortable, inaltérable au nettoyage à l'eau, ultrason, vapeur, polissage, belle présentation.... moins cher malgré l'apparence et comparé à tous les autres systèmes...


Succinctement... le grand oeuvre...

Robert
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
marc fery



Nombre de messages : 1005
Age : 53
Localisation : Esneux (LIEGE)
Date d'inscription : 11/02/2006

MessageSujet: Re: modèle de travail   Mer 8 Nov - 7:45

Ok pour les avantages de la galvanisation par rapport à un modèle en plâtre ou en polyuréthane. Mais, j’aurais aimé savoir les différences fondamentales entre cuivrage et argentage.

    La pré-métalisation l’empreinte (spray, poudre ???)
    Le bain
    Le temps de déposition
    Le coût (+ ou – cher)
    L’isolation du die pour un affrontement céramique pur

_________________
Amis surfeurs et vos souris... Salut,
Marc
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ferylabor.be/
tutti-frutti



Nombre de messages : 1837
Date d'inscription : 15/09/2006

MessageSujet: Re: modèle de travail   Mer 8 Nov - 8:16

Si vous êtes déjà Ok pour les avantages nous avons gagné du terrain ! ! !

Poudre (pas difficile à fabriquer si vous le désirez/alors prix de l'argent vierge) et spray parfois si nécessaire...

Bain ??? Eurêka ! Entre-nous... j'ai ici toutes les explications à votre "déposition" !

Le temps ! Dix minutes pour préparer et le reste quand vous dormez !
Une nuit sans que cela nuit !

Le coût ? Vous ne me faites jamais confiance ! Pourquoi ?

Isolation ??? Là j'ai peur de ne pas bien comprendre ! Un modèle de travail reste un modèle de travail ! Pour cuir des facettes... pfff nouveau chat pitre !

Rentrez dans la loge des magiciens... venez... venez ! ! !

Amitiés

Robert
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
marc fery



Nombre de messages : 1005
Age : 53
Localisation : Esneux (LIEGE)
Date d'inscription : 11/02/2006

MessageSujet: Re: modèle de travail   Mer 8 Nov - 9:07

En bref, cuivrage et argentage, c’est choux vert et vert choux.

Une nuit suffit pour avoir un dépôt suffisamment solide ?
je crois me souvenir qu’il me fallait au moins 24H°° avec mes cuivrages…..mais, je n’avais pas de ‘ette’ à mes bagues...

_________________
Amis surfeurs et vos souris... Salut,
Marc
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ferylabor.be/
tutti-frutti



Nombre de messages : 1837
Date d'inscription : 15/09/2006

MessageSujet: Re: modèle de travail   Mer 8 Nov - 11:49

Erreur ! Seulement un choux versatile !
Grande différence entre Cu et Ag... mais bon, parlons d'autre chose donc...

La résistance des plâtres ?
Résistance aux pressions + et - (pivot), usures, cassures, frictions, à l'eau, expansions, dans quel état se retrouve un plâtre après modelage, adaptation des armatures, cuissons et finitions de la porcelaine, transferts des dies dans nouvelle empreinte, polissage et multiple séances incontournables de nettoyages entre chaque phases et tout cela sur en moyenne un cm3 massif ou perforé de plâtre muni d'analogues, de dies divers et va...riez ????

Merci de me donner votre opinion...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
marc fery



Nombre de messages : 1005
Age : 53
Localisation : Esneux (LIEGE)
Date d'inscription : 11/02/2006

MessageSujet: Re: modèle de travail   Mer 8 Nov - 16:31

J’ai dit dans un autre post que j’avais abandonné les cuivrages pour diverses raisons tout en reconnaissant les qualités de cette technique.

Mais, si vous y tenez, voilà mon avis :

    Plus de pollution avec les manipulations quotidiennes et lors du renouvellement du bain
    Plus de soucis de cuivrage qui ne prend pas, ou trop fin et qui s’épluche en détourant
    Il y a de toute façon du plâtre ou de la résine maintenant les dies en position l’un par rapport à l’autre et qui subissent les déformations dues à l’eau ou à la chaleur
    On met du vernis d’épaisseur pour compenser la couche de ciment de scellement où est alors l’intérêt d’avoir une précision de l’ordre du micron (sauf au niveau de la limite)
    Les matériaux d’empreintes méritent-ils une telle précision ?
    Avez-vous déjà constaté l’épaisseur de ciment dans l’intrados d’une couronne déposée, parfois, presque autant que dans une couronne à bague))))


Mais, tout cela n’est que mon point de vue très discutable, j’en conviens, mais, j’ai fais mon choix.

Franchement, je n’ai pas de soucis avec mes modèles de travail. Je les traite en douceur, je les bichonne…et, je sais qu’ils ne sont qu’une approximation d’une situation buccale sans cesse en mouvement.

_________________
Amis surfeurs et vos souris... Salut,
Marc
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ferylabor.be/
tutti-frutti



Nombre de messages : 1837
Date d'inscription : 15/09/2006

MessageSujet: Re: modèle de travail   Mer 8 Nov - 19:17

marc fery a écrit:
J’ai dit dans un autre post que j’avais abandonné les cuivrages pour diverses raisons tout en reconnaissant les qualités de cette technique.
Pour le cuivrage tu y as été forcé par l'utilisation de plus en plus fréquente de l'impregum...

marc fery a écrit:
Plus de pollution avec les manipulations quotidiennes et lors du renouvellement du bain
Plus de soucis de cuivrage qui ne prend pas, ou trop fin et qui s’épluche en détourant.
Avec l'argent ??? Une fois sur cent ce type de problème, sans doute à cause d'une pâte mal mélangée ?
La pollution, quand on sait y faire bien moins qu'une 4x4 ou un A380 et moins qu'un vélo ??? Théoriquement un bain est inépuisable, ce sont les empreirntes qui le polue. Je maintiens facilement un bain plus de 3 ans en bon fonctionnement ???

marc fery a écrit:
Il y a de toute façon du plâtre ou de la résine maintenant les dies en position l’un par rapport à l’autre et qui subissent les déformations dues à l’eau ou à la chaleur.
Donc tu conseils aussi les soudures secondaires ???

marc fery a écrit:
On met du vernis d’épaisseur pour compenser la couche de ciment de scellement où est alors l’intérêt d’avoir une précision de l’ordre du micron (sauf au niveau de la limite)
Les matériaux d’empreintes méritent-ils une telle précision ?
Avez-vous déjà constaté l’épaisseur de ciment dans l’intrados d’une couronne déposée, parfois, presque autant que dans une couronne à bague))))
Si ton dentiste si retrouve en effet où est le problème ???
On fait tous des choix... le tout c'est de bichonner !

Je pense que tout à été dit entre-nous sur ce sujet maintenant il serait intéressant d'avoir d'autres avis ???

Amitiés

Robert


Dernière édition par le Jeu 9 Nov - 10:29, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
marc fery



Nombre de messages : 1005
Age : 53
Localisation : Esneux (LIEGE)
Date d'inscription : 11/02/2006

MessageSujet: Re: modèle de travail   Mer 8 Nov - 19:27

je pense aussi,

...heureusement, je n'ai pas un A380 qui décolle dans mon labo lol!
il est vrai que l'arrivée des coffrages métallo-résineux ont bouleversé la donne lors de ce choix.
on assume.
merci a+
on reste à l'écoute

...... alien alien .... allo allo.........ici la terre..... Sleep Sleep Sleep

_________________
Amis surfeurs et vos souris... Salut,
Marc
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ferylabor.be/
tutti-frutti



Nombre de messages : 1837
Date d'inscription : 15/09/2006

MessageSujet: Re: modèle de travail   Jeu 9 Nov - 10:33

Je ne voudrais pas terminer ce chapitre sans une photo donnant un petite aperçu d'un brige.... sur implants !




Amitiés

Robert Nyst
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: modèle de travail   Aujourd'hui à 21:59

Revenir en haut Aller en bas
 
modèle de travail
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Modèles de textes argumentatifs :4AM:
» «Stress au travail : un exemple pour comprendre»
» Attestation trajet domicile-travail
» enseignants et vêtements de travail
» Haine collegue de travail

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des prothésistes dentaires belges :: Salon technique :: Implant-
Sauter vers: