Forum des prothésistes dentaires belges

lieu d’échanges et de discussions des prothésistes dentaires sur tout sujet technique
 
AccueilCalendrierFAQS'enregistrerRechercherMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Or blanc : L’oxyde de zirconium

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
tutti-frutti



Nombre de messages : 1837
Date d'inscription : 15/09/2006

MessageSujet: Re: Or blanc : L’oxyde de zirconium   Ven 23 Mar - 20:52

marc fery a écrit:
J’aime bien aussi le mot atelier, dans lequel nous sommes à la recherche du meilleur résultat !

Je viens de finir une céramique sur zircone, pure merveille !!! Fini les déceptions par manque de vitalité, trop souvent l’apanage des ccm. Depuis le temps que je cherchais, avec mes petites poudres, pour essayer de faire mieux !
N’allons pas trop vite, d’accord, mais je suis tenté de voir la ccm maintenant comme je voyais la couronne à bague il y 20 ans !!!....Ceci n’est qu’une idée que je fais passer humblement à mes collègues…

« dés l’instant où vous suivez quelqu’un, vous cessez de suivre la Vérité » Krishnamurti
J’ajouterais, plus personnellement : ‘notre propre vérité’

Vas-y, lâche-toi, laisse-toi aller mais n'oublie pas certaines réalités... !

Bonne chance !

Robert
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
marc fery



Nombre de messages : 1005
Age : 53
Localisation : Esneux (LIEGE)
Date d'inscription : 11/02/2006

MessageSujet: Re: Or blanc : L’oxyde de zirconium   Dim 24 Fév - 19:19

Zirconia futurama
une certaine réalité!

A la recherche depuis des décennies d’un matériaux offrant résistance, biocompatibilité et esthétisme, l’industrie a enfin offert au dentaire un produit inégalé jusqu’ici. Que demander de plus ?

Comme on l’a vu, la seule alternative fiable aux problèmes d’allergie, bimétallisme et cancérogénicité était jusqu’à maintenant l’utilisation d’un alliage unique riche en or. Sa mise en oeuvre artisanale, sa longévité en milieu buccal, sa fiabilité,…, ont fait leurs preuves et n’est plus à démontrer. Mais, ces alliages n’ont plus la cote depuis un certain temps. Des facteurs économiques ont joué en sa défaveur, surtout de par une trop grande fluctuation du cours des métaux précieux. Tant les dentistes que les patients et les prothésistes dentaires se sont engouffrés têtes baissées dans l’utilisation d’alliages bons marchés n’offrant pas les garanties souhaitées. Nous avons vu alors, ci et là, une panoplie d’articles dénonçant l’intolérance de l’organisme face à ces alliages non-précieux et même semi-précieux. La recherche c’est alors mobilisée pour trouver le moyen de se passer d’alliage métallique. Sans le savoir, tous les acteurs ont provoqué l’émergence de cette zircone.

Et pourtant, nous voici avec une matière qui offre certes toutes les garanties désirées, mais qui restera coûteuse ; essentiellement de par sa mise en œuvre et les investissements énormes qu’elle induit. Malgré une concurrence folle qui sévit actuellement dans le secteur, ce ne sera jamais un matériau « économique ».

Il est à noter que l’usinage de la zircone nécessite des machines puissantes. Le système DCS (distributed control system ), s’impose comme la solution technique prédestinée. Il se compose d’un scanner et d’une machine outil. Cependant, ces investissements ne sont pas à la portée des petites unités de production que sont la plupart des laboratoires dentaires. Nous voyons alors depuis quelque mois, de grosses entreprises qui ouvrent un secteur de production pour le dentaire et proposent, par le biais de la sous-traitance, la possibilité de réaliser ces armatures en zircone.

Cette évolution va se poursuivre vers un matériau de plus en plus performant ; une mise en œuvre de plus en plus automatisée, pour ne pas dire robotisée. Dans un certain avenir même, pourra-t-on se débarrasser totalement de l’artisan que nous sommes? La main du prothésiste dentaire remplacée, pour une bonne partie du travail, par la numérisation informatique.

C’est évidemment le secteur industriel présentant ce service qui va en retirer les bénéfices. Une fois le terrain élaguer, les petites productions éliminées. Les quelques entreprises, autrement gérées que nos petits labos, qui resteront à la surface s’entendront en matière de politique des prix.

Voici donc une avancée technologique qui va provoquer, sans nul doute, de fameux bouleversements dans le monde dentaire et ce, dans tous ses aspects.

Extrait de : http://www.ferylabor.be/zircone.html Lire la suite:
Carte d’identité, propriété, radioactivité, technique, etc….

_________________
Amis surfeurs et vos souris... Salut,
Marc
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ferylabor.be/
tutti-frutti



Nombre de messages : 1837
Date d'inscription : 15/09/2006

MessageSujet: Re: Or blanc : L’oxyde de zirconium   Dim 24 Fév - 22:03

Beau travail !
je lis attentivement et palabre avec toi pour la suite !

Ma devinette ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tutti-frutti



Nombre de messages : 1837
Date d'inscription : 15/09/2006

MessageSujet: Re: Or blanc : L’oxyde de zirconium   Lun 25 Fév - 11:06

Déjà ceci pour toi !


Mais à quel prix : à elle seule, la machine à usiner coûte entre 200.000 et 250.000 EUR. Laughing

On a encore un peu de temps devant nous ? Laughing

http://www.rotary.belux.org/fr/news/00232.shtml
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
marc fery



Nombre de messages : 1005
Age : 53
Localisation : Esneux (LIEGE)
Date d'inscription : 11/02/2006

MessageSujet: Re: Or blanc : L’oxyde de zirconium   Lun 25 Fév - 11:51

Couronnes mal ajustées, bridges trop larges ?
hihi, c'est pas pour nous en effet.

_________________
Amis surfeurs et vos souris... Salut,
Marc
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ferylabor.be/
tutti-frutti



Nombre de messages : 1837
Date d'inscription : 15/09/2006

MessageSujet: Re: Or blanc : L’oxyde de zirconium   Lun 25 Fév - 13:21

Je retiens ! Laughing

""les techniques de pointe (imagerie 3D, thérapie cellulaire…) pour capter un marché gigantesque""

Je capte aussi maintenant, jamais avant on ne parlait de marché gigantesque mais plutôt de techniciens beaucoup trop chers ???
Comme par miracle les idées ont changés ?


""ce sérum est issu de plants de tabac génétiquement modifiés""
Maintenant je comprends pourquoi les fumeurs meurts avant les caries ! lol!


""Pour les remplacer, les dentistes n’avaient jusqu’ici d’autre choix que de poser une prothèse, en métal ou en céramique""

Avant il y avait l'oeuf et la poule, maintenant la poule et l'oeuf ?


""Pas très esthétique et souvent traumatisant pour la mâchoire, les implants n’ayant pas la même souplesse que les vraies dents, qui sont reliées à l’os par un ligament""

Comme des clous dans une planche je vous dis !


""Couronnes mal ajustées, bridges trop larges ?""

Faut voir aussi les cas qu'on nous présente ! Laughing


""Un laboratoire américain lancera en 2008 un système capable de fabriquer des prothèses parfaites. ""

En Amérique on taille avant que la dents ne soit pourrie et pour que le scanner s'y retrouve ! Laughing


""Le principe : le dentiste introduit dans la bouche du patient un miniscanner qui réalise une photographie en 3D. Les données sont ensuite envoyées par internet à un centre d’usinage où des machines assistées par ordinateur tournent 24 heures sur 24. On évite ainsi les erreurs liées à la prise d’empreintes, qui ne reproduit pas toujours fidèlement la position des dents. ""

Faut pas oublié la petite souris qui fustige comme la baguette de Clochette !

""On évite ainsi les erreurs liées à la prise d’empreintes, qui ne reproduit pas toujours fidèlement la position des dents. ""

Si ce n'était que la position des dents ! lol!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
marc fery



Nombre de messages : 1005
Age : 53
Localisation : Esneux (LIEGE)
Date d'inscription : 11/02/2006

MessageSujet: Re: Or blanc : L’oxyde de zirconium   Lun 25 Fév - 13:49

on avance on avance,
On va nous fabriquer de meilleurs dentistes!!

_________________
Amis surfeurs et vos souris... Salut,
Marc
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ferylabor.be/
tutti-frutti



Nombre de messages : 1837
Date d'inscription : 15/09/2006

MessageSujet: Re: Or blanc : L’oxyde de zirconium   Lun 25 Fév - 14:00

Et des patients qui ont tous des dents saines puisque en porcelaines sur implants.

Si tu rajoutes à cela les appareils auditifs, les lunettes, les ajoutes de cheveux, les transplantations de cœurs, foies, reins, les pacemakers, les mains, jambes, rotules, drains de toutes sortes... il nous restera juste à préserver notre solide et imperturbable conscience et quelques robots infatigables pour les entretiens.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tutti-frutti



Nombre de messages : 1837
Date d'inscription : 15/09/2006

MessageSujet: Re: Or blanc : L’oxyde de zirconium   Lun 12 Mai - 8:45

Partons de la réflexion et sans analyse trop approfondie que depuis des années il est considéré que les couronnes et bridges sont trop chers !
Pour y remédier des études et solutions technologiques ont été misent au point.
Passant outre les exigences illustres de la passivité des bridges (solutionné par l’application de brasures secondaires), le marché est actuellement inondé de couronnes et bridges (en une pièce) en oxyde de zirconium.
Après avoir déjà sous-traité quelques chapes solitaires, dernièrement j’ai fait sous-traiter une armature de 4 éléments !
Constat : là où une solitaire se trouve à peine moins chère qu’une couronne sur alliage précieux (sans compter la valeur du recyclage), pour un bridge de 4 éléments, dont le prix est revu à la hausse par élément, je suis capable, pour un même bridge, d’offrir par élément 3,3g d’alliage précieux recyclable ?
Et j'ai gagné autant, si pas plus, ma vie sur la façon que de cuire, par le temps gagné, une facette porcelaine supplémentaire avec les déplacements gratuits que cela suppose ??? Very Happy Very Happy Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
marc fery



Nombre de messages : 1005
Age : 53
Localisation : Esneux (LIEGE)
Date d'inscription : 11/02/2006

MessageSujet: Re: Or blanc : L’oxyde de zirconium   Lun 12 Mai - 19:17

Robert Nyst a écrit:

Constat : là où une solitaire se trouve à peine moins chère qu’une couronne sur alliage précieux (sans compter la valeur du recyclage),
là, je te suis...
Robert Nyst a écrit:

pour un bridge de 4 éléments, dont le prix est revu à la hausse par élément, je suis capable, pour un même bridge, d’offrir par élément 3,3g d’alliage précieux recyclable ?
Et j'ai gagné autant, si pas plus, ma vie sur la façon que de cuire, par le temps gagné, une facette porcelaine supplémentaire avec les déplacements gratuits que cela suppose ??? Very Happy Very Happy Very Happy
là, je ne te suis plus Question

_________________
Amis surfeurs et vos souris... Salut,
Marc
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ferylabor.be/
tutti-frutti



Nombre de messages : 1837
Date d'inscription : 15/09/2006

MessageSujet: Re: Or blanc : L’oxyde de zirconium   Mer 14 Mai - 7:35

marc fery a écrit:
Robert Nyst a écrit:

Constat : là où une solitaire se trouve à peine moins chère qu’une couronne sur alliage précieux (sans compter la valeur du recyclage),
là, je te suis...
Robert Nyst a écrit:

pour un bridge de 4 éléments, dont le prix est revu à la hausse par élément, je suis capable, pour un même bridge, d’offrir par élément 3,3g d’alliage précieux recyclable ?
Et j'ai gagné autant, si pas plus, ma vie sur la façon que de cuire, par le temps gagné, une facette porcelaine supplémentaire avec les déplacements gratuits que cela suppose ??? Very Happy Very Happy Very Happy
là, je ne te suis plus Question

C'est que tu ne gagnes pas beaucoup sur tes armatures ? Very Happy Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tutti-frutti



Nombre de messages : 1837
Date d'inscription : 15/09/2006

MessageSujet: Re: Or blanc : L’oxyde de zirconium   Mer 14 Mai - 8:00

Je viens d'avoir retourné une armature de 4 éléments en zirconium. Malgré énormément d'espace, l'armature est en contact avec l'antagoni(y)ste et les éléments intermédiaires (14-15) sont aussi large (vestibulaire à palatal) que la molaire ? Ce qui veut dire que les tubercules palataux ne tombent pas dans la face occlusale de l'inférieur ????

Sans (te) parler des cas difficiles, comme quoi le virtuel et le numérique laisse à désirer et que rien ne vaut un bon travail manuel de professionnel ! Very Happy Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
marc fery



Nombre de messages : 1005
Age : 53
Localisation : Esneux (LIEGE)
Date d'inscription : 11/02/2006

MessageSujet: Re: Or blanc : L’oxyde de zirconium   Mer 14 Mai - 16:13

Je pense que tant que l’on ne maîtrise pas le tout virtuel (certain y arrive !!), il vaut mieux faire scanner ses petites armatures faites en résine photo, comme cela, pas de surprise.

Citation :
C'est que tu ne gagnes pas beaucoup sur tes armatures ?
Suffisamment en tout cas, tout est relatif, tu l’as expliqué toi-même à ceux qui demande comment calculer les prix…

Le problème de nos grands bridges sur or (2 E Inter déjà), c’est le poids qui en découle et donc, la fluctuation du prix selon l’espace disponible. Avec la zircone, pas de surprise, petits ou grands, même prix par élément.

_________________
Amis surfeurs et vos souris... Salut,
Marc
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ferylabor.be/
tutti-frutti



Nombre de messages : 1837
Date d'inscription : 15/09/2006

MessageSujet: Re: Or blanc : L’oxyde de zirconium   Mer 14 Mai - 21:21

Fabriquer des armatures en résines ? Avoue que là tu as tout le travail sans les avantages.
Suffisamment est en effet très relatif. Après 40 ans dans le secteur j'arrive à définir certaines différences de goûts de luxes ! Very Happy Very Happy Very Happy

Je peux facilement admettre les qualités indéniables des oxydes de zirconium mais quand je pense aux heures passées a écouter lors de colloques et symposiums les dentistes et profs de tous horizons expliquer leurs théories de gnathologies, de modelage et imbrications des cupides, des mouvements divers reproduits en articulateurs tout comme la nécessité de brasures ultimes de leur ponts segmentés avant d'être scellés définitivement ... hi hi... alors que maintenant avec toujours les mêmes pâtes d'empreintes et mêmes modèles en une fois scanner ils te placent sur moignons de tout âges à 80% reconstitués en composite le tout en zirconium pour le même prix que sur du précieux qui souvent n’était que du semi ou pas mais forfait s’impose pour les mutuelles ? Comme si pour un prix forfaitaire immuable de mutuelle tu pouvais acheter ton kilo d’or dans les banques ?

En compensation il nous reste les merveilleuses nouvelles technologies à dix fois le prix du passé lol!

Succintement lol!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tutti-frutti



Nombre de messages : 1837
Date d'inscription : 15/09/2006

MessageSujet: Re: Or blanc : L’oxyde de zirconium   Dim 18 Mai - 10:16

Petit pont sur oxyde de zirconium !

http://img527.imageshack.us/img527/8424/05pontzro2uv3.jpg

Avantages:
Esthétique


Inconvénients:
Outils très coûteux
Prix du sous traitant
Perte des pratiques ancestrales encore utiles dans la majorité des cas.
Gain de temps remplacé par une perte de travail Smile
Spécialisation et uniformisation du travail du prothésiste
Impossibilité de brasures secondaires très contraignante.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Or blanc : L’oxyde de zirconium   Aujourd'hui à 10:08

Revenir en haut Aller en bas
 
Or blanc : L’oxyde de zirconium
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
 Sujets similaires
-
» Zircon rouge-Hyacinte
» Thermite
» Votre avis sur la puce
» nanoparticules magnétiques.
» Le Nouvel Obs révèle que les biberons des maternités sont traités avec un gaz hautement toxique.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des prothésistes dentaires belges :: Salon technique :: Céramique-
Sauter vers: